Un jeu de stratégie est souvent apparenté comme un jeu de réflexion. On a tendance à assimilé ce type de jeu avec des jeux de guerres. C’est de là que nous viens ces fameux mots très populaires « wargame » ou « kriegpiel ». Leurs origines viennent d’au moins avant le XIXeme  siècle et étaient utilisés principalement dans les écoles militaires de tous les pays afin d’élaborer et mettre en pratique leur stratégie militaire. Qu’elle soit bonne ou mauvaise, une stratégie doit être réfléchie dans le but d’anticiper les mouvements ou actions de l’adversaire.

Les jeux de stratégie, comment ca marche ?

Il existe plusieurs types de jeux de stratégie. Beaucoup sont axés sur un style militaire. Le joueur représente alors souvent  un dieu ou un général qui dispose d’une vue aérienne globale du plateau de jeu. Que le jeu se joue seul face au jeu lui-même, tel que Xeno Shyft Onslaught, ou face à d’autres joueurs, tel que le célèbre Risk, tous les choix auront un impact conséquent sur la suite de la partie. Aucun retour en arrière ne sera permis une fois vos déplacements ou actions effectués. Pour vous donner quelques exemples de jeux de stratégies très sympas, je vous conseille Cyclades, Smallworld, Star Wars Rebellion etc…  Il existe également des jeux tels que le Rubik’s cube ou des casses têtes qui font appels à de la stratégie. Il n’y a pourtant aucun aspect militaire. L’objectif de ces jeux est de résoudre «un problème » ou « une difficulté ». Tout le monde à déjà joué au Rubik’s cube au moins une fois dans sa vie. En revanche, le nombre de personne à l’avoir déjà fini est beaucoup plus minime. Pourquoi ? Et bien c’est très simple, le Rubik’s cube est constitué de cubes de couleurs en 3 dimensions. L’objectif est simplement de faire en sorte que chaque cube d’une face du Rubik’s cube soit d’une seule et même couleur. Il va falloir le tourner dans tous les sens pour parvenir à regrouper la couleur jaune d’un côté, bleu de l’autre etc… Chaque mouvement fait pour parvenir à regrouper une couleur d’un côté va automatiquement avoir un impact sur les faces qui se trouvent derrière. Il va donc falloir planifier une stratégie pour réussir à le terminer. D’autres jeux de stratégie ne sont ni militaire, ni des casses têtes. On peut parfaitement y jouer sans être un grand stratège mais anticiper les coups de vos adversaires à l’avance vous permettra d’optimiser vos chances de gagner ! On peut y inclure des jeux comme Manhattan, ou il faudra sans cesse se poser la question de quelle taille de building je vais prendre pendant le tour de jeu en sachant que mes adversaires pourront adapter leur choix en fonction du mien pour essayer de me bloquer. On peut également intégrer des jeux comme Sagrada ou Azul dont j’ai déjà fait les articles. Je vous laisse le soin d’aller les consulter :D.

Les jeux de stratégie, différents des jeux de gestion ?

Les jeux de société de stratégie sont-ils différents des jeux de gestion ? Et bien la réponse est OUI ! Nous avons vu précédemment en quoi consiste un jeu de stratégie, mais qu’est ce qu’un jeu de gestion ? Les jeux de gestion n’auront la plupart du temps pas d’aspect militaire mais plus économique ou de management. En effet, beaucoup de jeux tels que Kitchen Rush, Myrmes, ou encore Tzol’kin sont 3 jeux de gestions totalement différents. Dans le Kitchen Rush, les joueurs jouent des gérants d’un restaurant. Ils doivent tout gérer que ce soit la réalisation des commandes, la plonge, le paiement du personnel ou même l’achat des matières premières au marché. Le joueur aura tout de même une gestion aérienne du restaurant tout comme un jeu de stratégie mais l’objectif du jeu est d’obtenir un maximum d’argent à la fin de la partie. De plus, Kitchen Rush a une autre particularité. C’est qu’il se joue en temps réel ! Et oui, vous allez devoir tourner des sabliers pour faire cuir vos plats et réaliser toutes les actions qui peuvent être faites dans un restaurant. Cela rajoute de la pression aux joueurs et nous immerge dans le jeu. Une petite musique d’ambiance  est d’ailleurs disponible pour jouer. Dans Myrmes, les joueurs gèrent une colonie de fourmis. Ils vont devoir gérer la fourmilière à l’aide de pion ouvrier pour réaliser un certain nombre d’action. Ils devront également faire sortir des fourmis pour aller chasser d’autres insectes qui permettront à la fourmilière d’avoir des bonus. Nous sommes, contrairement au 1er, dans un jeu tour par tour. Dans Tzol’Kin, les joueurs vont devoir utiliser leur pion ouvrier afin de récupérer des ressources, (bois, maïs, crânes) pour obtenir la faveur des dieux. L’objectif est d’avoir le maximum de points en fin de partie pour l’emporter. Le jeu est constitué de grandes roues qui tourneront au fur et à mesure de la partie. Il va falloir anticiper les coups des adversaires et gérer au mieux vos ressources. Ce jeu pourrait donc être aussi bien inclus dans les jeux de stratégie que de gestion.

Pour conclure cet article et parce que toute bonne chose doit avoir une fin (moi-même je me demandais quand m’arrêter), il faut bien distinguer un jeu de stratégie et un jeu de gestion. Parfois, certains jeux peuvent rentrer dans les 2 catégories. Vous serez normalement plus attiré par l’un que l’autre en fonction de votre tempérament et ce qui vous booste lorsque vous jouez à des jeux de sociétés. Êtes-vous le farmer qui va vouloir être le plus riche parce que c’est un bon gestionnaire, un bon économiste et qu’il prône la paix vis-à-vis de ses voisins ? Ou allez vous préférer être le joueur qui va vouloir aller piller les richesses des autres, jouer en solitaire et être détestable ? 😀 J’espère que cet article vous aura plu et que cela vous donnera également quelques idées de jeux. N’hésitez pas à laisser vos avis J